5 étudiantes balancent sur ce qui leur fait peur après la fac !

Ecrit par

Pas facile de grandir, même à la fac. La vie universitaire n'est pas toujours rassurante, mais le monde réel encore moins. Les étudiantes se confient.

"Avoir peur d'un nom ne fait que renforcer la peur de la chose elle-même" disait le sage Albus Dumbledore. Les étudiantes possèdent toutes une part du courage de Gryffondor. Elles n'hésitent pas à nommer ce qui les effraie le plus à propos de leur entrée dans le monde réel. Un exercice utile, puisque nos peurs sont parfois démesurées par rapport à leur objet. La vie après la fac est souvent présentée comme "l'entrée dans le monde réel" même si les étudiants ont déjà un pied dans la rudesse de l'existence sans Papa-Maman. Les 10 signes que tu es fauché à la fac le montrent bien. Avec HerCampus, nous avons relevé les 5 choses qui effraient le plus les étudiantes, dans leur vie après la fac. 1. Renoncer à ses rêves. "J'ai peur de terminer avec un travail bien payé qui ne me rendra pas heureuse, ou avec un travail qui passionnera mais où je ne gagnerai pas assez bien ma vie. C'est une grosse pression de conjuguer ce qu'on aime avec la sécurité financière" explique Julia (19 ans).

2. Le chômage. "Je fais des études d'histoire, alors je suis terrifiée à l'idée de ne pas trouver d'emploi. J'ai peur de recevoir mon diplôme, de chercher un boulot et de ne rien trouver. Je m'inquiète à l'idée qu'après quatre années à étudier, stresser, travailler dur et persévérer, je ne sois pas récompensée" avoue Addi (19 ans). 3. La solitude. "Ce qui me fait le plus peur, c'est de devoir déménager après mon diplôme et de perdre tous les amis que je me suis fait ici. Mon frère m'a raconté à quoi ressemble la vie hors de la fac. Les collègues restent des collègues à la fin de la journée. C'est dur de se faire de nouveaux amis" raconte Jeniece (22 ans) 4. Le déclassement social. "J'ai peur de l'échec. J'ai fait de grands projets, et j'en parle à qui veut l'entendre. J'ai peur qu'il y ait trop de compétition dans le domaine dont je rêve. J'ai peur de devoir me contenter de moins, juste pour payer ma dette étudiante" admet Danika (22 ans). 5. L'autonomie financière. En attendant le revenu pour tous, il faut bien se débrouiller. "Je rêve de devenir écrivain à plein temps, j'ai peur que ça ne marche pas. J'ai peur aussi de devoir gérer mes factures et mes problèmes financiers toute seule" dit Aimee (21 ans). De quoi as-tu peur après la fac ?

Source : HerCampus