4L Trophy 2015 : Les enfants d’abord ! Peinture, école et chants (Vidéo)

Ecrit par

Aujourd’hui, Laetitia la présidente de l’association a gâté les étudiants du 4L Trophy ! Terminé les dunes et les galères de voiture, aujourd’hui, Les enfants du Désert sont à l’honneur !

Mercredi 25 février :

07h30 : réveil (comme d’habitude) à l’auberge Palais des dunes. A 08h30, Rico doit nous emmener au bivouac, une journée chargée nous attend ! Comme nous sommes ponctuels, nous arrivons à 08h35. Pas le temps d'aller bavarder avec les étudiants, nous devons rejoindre Laetitia dans la tente "Info". Elle est en plein briefing de la journée. Parmi les 1 200 équipages de la course, 40 ont été sélectionnées pour être Ambassadeurs de l’association Enfants du Désert. Ces chanceux vont pouvoir aller sur le terrain pour découvrir les actions réalisées grâce aux dons des anciens participants du 4L. Au programme : matinée dans un jardin d’enfants à peindre et à monter les jeux. C’est parti mon kiki ! On arrive dans le parc situé dans la ville de Rissani (province d'Errachidia) . Des matériaux et des outils sont sur le sol, des pots de peinture sont sur des tables et des ouvriers nous attendent ! Abdelkader, le responsable de l’assoc' marocaine partenaire des Enfants du Désert prend la parole et en profite pour remercier Mme Chevallier.

4L Trophy 2015 : Les enfants d’abord ! Peinture, école et chants (Vidéo)

Ça y est, il est l’heure de se remonter les manches ! Les étudiants ne se font pas prier pour commencer. Marie et Anaële sautent sur la peinture marron. Elles décident de peindre le logo de l’association. Pour Charlène et Valentine (équipage 401) de Bordeaux et de Caen, ça sera une représentation de Bambi. La première étudie le commerce, et la deuxième est dans une école de sage-femme. Elles sont arrivées au Maroc avec des fournitures scolaires, paramédicales, des fauteuils roulants et même du lait infantile. Parmi les Ambassadeurs, Il y a aussi Alexandra coéquipière de Nicolas, et Alexia et Marie de Toulouse, mais vous ferez leur connaissance un peu plus tard ! Pour le moment, direction la casa du facteur pour déjeuner tous ensemble ! Oui, le facteur du village a vraiment accueilli les 25 équipages présents, chez lui.

Au menu : un repas marocain traditionnel. DE-LI-CIEUX ! Deux heures plus tard, Laetitia nous annonce que nous allons passer l’aprem avec des enfants (du désert). L’inauguration d’une des écoles construites via le 4L Trophy est prévue ! J’avais dit que la remise des dons serait la séquence émotion de l’aventure ? Je m’étais trompée ! Nous arrivons d’abord dans une garderie (l’équivalent d’une école maternelle). Les enfants âgés de 3 à 5 ans nous accueillent en musique. Pour l’occasion, ils ont appris des comptines françaises. Pas la peine de vous dire que l’émotion était au rendez-vous ! Nous allons voir ensuite des jeunes marocains un peu plus âgés. Ils sont en plein cours de français. Pour commencer, une jeune demoiselle lit un texte de remerciement à destination de Mme Chevallier.

4L Trophy 2015 : Les enfants d’abord ! Peinture, école et chants (Vidéo)

Sur le tableau, les phrases : "Sa place est à l’école. Le père de la fillette veut l’emmener travailler en ville. La dame est en colère contre lui" sont rédigées. Séance de lecture pour les petits marocains et certains étudiants se prêtent même au jeu. Après quelques minutes, le directeur nous annonce qu’une surprise attend les participantes et uniquement les participantEs de la course. Avec les étudiantes, nous suivons alors deux professeures de l’école. Zobida et sa collègue ont une surprise pour nous. Séance de henné ! Yeah baby, ma main droite est donc magnifique aujourd’hui. Non, ne me jalousez pas, ceci ne sert à rien ! Pendant ce temps, les garçons jouent au foot avec les petits. Je ne sais pas qui a gagné, je n’ai rien vu, j’étais trop occupée à admirer ma main !

19h : retour au bivouac, remerciements en pagaille, présence d’un enfant marocain sur un âne (ne me demandez pas pourquoi)… Arrivés au bivouac, l’organisation du 4L annonce le programme du lendemain : l’ultime épreuve du marathon. Un genre de Pekin Express étudiant ! Ils devront rouler et arriver à Zagora puis à Marrakech pour célébrer la fin de la course et par la même occasion découvrir quelle est l’équipe gagnant. Mais, aucun bivouac ne sera installé pour la soirée. Toutes les équipes devront rouler jusqu’au coucher du soleil, puis s’installer jusqu’au lendemain. Interdiction de rouler la nuit ! Je sens que cette épreuve ne va pas passer crème du tout ! (= expression démodée des années 2003).

4L Trophy 2015 : Les enfants d’abord ! Peinture, école et chants (Vidéo)