4L Trophy 2015 : Fabien Brumaud et Cécile Pandiani rouleront pour Enfants du désert

Ecrit par

Chaque année, le rallye 4L Trophy permet à des étudiants de traverser les pays du Maghreb pour défendre une cause humanitaire qui leur est chère. Chez meltyCampus, nous allons te présenter une série de portraits des équipages qui prennent la route. Attache ta ceinture, c'est parti !

Dans un équipage de rallye automobile, il y a forcément un peu moins de monde que sur un voilier. Avant de respecter les 13 commandements de la compétition, deux étudiants préparent la voiture 1515 (comme Marignan, c'est facile à retenir), pour un périple de 10 jours dans le désert du Sahara. La course se déroulera du 19 février au 1er mars 2015. Le nez dans leur moteur, voici le pilote Fabien Brumaud (28 ans) et sa co-pilote Cécile Pandiani (21 ans), deux étudiants ostéopathes originaires de région parisienne. meltyCampus est venu leur poser quelques questions avant leur départ :

4L Trophy 2015 : Fabien Brumaud et Cécile Pandiani rouleront pour Enfants du désert
Pourquoi avez-vous décidé de participer à 4L Trophy cette année ?

Cécile Pandiani : Cela faisait déjà quelques années que j'envisageais de participer à une telle aventure. J'ai convaincu Fabien et nous avons décidé de participer à l'édition 2015 du 4L Trophy. Cette année, nous étions moins chargés en heures de cours à l'école, ce qui nous a permis de consacrer du temps à la préparation du raid. C’était le moment idéal pour nous lancer !

Avez-vous déjà participé à d'autres rallyes ?

Fabien Brumaud : C’est la première fois pour tous les deux que nous nous engageons dans un projet qui demande autant de préparation et d’investissements.

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Fabien : Nous sommes deux étudiants l’École Supérieure d’Ostéopathie (ESO-SUPOSTÉO). Cécile a 21 ans, elle est en cinquième année, comme moi. Nous nous sommes rencontrés à mon arrivée à l’ESO et nous entretenons une amitié solide depuis ce jour.

Quelles ont été les étapes de votre préparation ?

Fabien : Nous avons commencé par rechercher notre 4L. C'était la première étape indispensable pour commencer les autres démarches. Une fois notre véhicule acheté, nous avons dressé notre dossier de partenariat et cherché nos premiers sponsors. Nous avons aussi rapidement attaqué les réparations mécaniques. Aujourd'hui, elles sont presque terminées.

Nous allons bientôt pouvoir rendre visite à l’ensemble de nos sponsors pour leur faire découvrir notre bien aimée 4L. Ensuite, nous devrons finaliser la préparation de notre voiture. Il faut qu'elle puisse endurer le raid dans le désert. Nous allons donc encore ajouter des accessoires adaptés à cette épreuve.

Comment appréhendez-vous la course ? Avez-vous des doutes, des craintes ?

Fabien : Ce qui fait peur à tous les équipages, c’est la panne bien sûr. Celle qui nous empêcherait de franchir la ligne d’arrivée à Marrakech. Malgré une préparation optimale de notre véhicule, nous ne sommes pas à l’abri de problèmes techniques ou mécaniques pendant la course.

Quel projet humanitaire ou solidaire soutenez-vous ?

Cécile : Nous soutenons l’association Enfants du désert qui a pour but de donner un accès à l’éducation aux enfants sud-marocains, grâce à des démarches globales en faveur de l’enfant. Nous embarquerons donc, à bord de notre 4L, 2 sacs de fournitures scolaires et plusieurs cartons de matériel médical.