42, l'école de Xavier Niel, recrute sans bac

Ecrit par

Donner sa chance à tous, sans a priori. C’est le parti pris par l’école 42, lancée par Xavier Niel, patron de Free. meltyCampus vous en dit davantage sur cette formation un peu à part.

Alors que ses portes n’ouvriront qu’en Septembre prochain dans le XVIIe arrondissement parisien, elle crée déjà le buzz sur Internet et beaucoup s’interrogent. L’Ecole 42, dernier projet de Free, veut révolutionner la formation informatique en France. Pour ce faire elle entend ne fermer ses portes à personne et ne peut passer à côté d’aucun talent potentiel. L’idée est de fonder le mode de recrutement sur la méritocratie en écrémant les candidats par une sélection exigeante ne laissant place qu’aux plus motivés d’entre eux. 4000 à la base, ils ne seront plus que 1000 à tester les premiers les cours alternatifs de cette formation innovante comme le rappelle LeParisien. Une formation qui se voudra sans théorie et dont les maîtres mots seront l’innovation et la réflexion personnelle. Cette école fondée sur un modèle à l’américaine ambitionne de former les nouveaux Gates et les futurs Zuckerberg et devrait compter 15 à 20% d’entrepreneurs. En conséquence, les conditions d’accueil sont assez souples : l’étudiant de 42 doit avoir passé sa terminale, et avoir entre 18 et 30 ans. Aucune expérience en programmation informatique n’est exigée et la formation est gratuite (une bonne nouvelle à l’heure où bien des formations augmentent leur frais). Notons qu’au bout de cette formation de trois ans, l’école ne délivre pas de diplôme d’état mais placera les élèves les plus prometteurs dans un incubateur ou dans une des entreprises partenaires.

42, l'école de Xavier Niel, recrute sans bac - photo
42, l'école de Xavier Niel, recrute sans bac - photo
42, l'école de Xavier Niel, recrute sans bac - photo

"Nous recherchons des gens passionnés par l'informatique car le processus créatif ne marche que quand on associe passion et plaisir. L'étudiant qui pense faire ça car il y a du travail à la sortie ne s'adaptera pas" précise, Nicolas Sadirac, directeur général de 42. Ce barbu à l’allure bonhomme justifie le choix de miser sur un apprentissage pratique "La formation n'a pas vocation à transmettre des connaissances aux étudiants mais à transformer ces jeunes en personnes responsables, entreprenantes et avec une vraie capacité de créativité". Aimerais-tu intégrer 42 ?