42, l'école de Xavier Niel, fait réagir les étudiants

Ecrit par

Xavier Niel a lancé "42", une école d'informatique gratuite. L'annonce a fait grand bruit dans le milieu des établissements dédiés à ce type de formation ainsi que parmi les étudiants, qui ont réagi à ce communiqué.

Xavier Niel a encore une fois crée l'évènement mercredi en lançant "42", son école d'informatique gratuite. En effet, ce centre de formation, se targue d'être "la seule école d'informatique entièrement gratuite et peer-to-peer". En critiquant ouvertement le gouvernement, taxé de laxiste en matière de numérique, le PDG de Free a, une fois de plus, enflammé la sphère médiatique. Mais pas seulement. Les étudiants ont eux aussi été interloqués par le communiqué de monsieur Niel publié sur le site de l'établissement. Il promet notamment une école entièrement gratuite et réservée aux jeunes de 18 à 30 ans. Pour la plupart, ils sont enthousiastes. "Ça promet. Free est toujours dans l'innovation. Je pense que cette école peut apporter beaucoup aux personnes qui n'ont pas forcément de diplôme mais qui ont du talent dans ce domaine" déclare Sofiane, étudiant en licence d'informatique à l'UPEC. Il envisage même de postuler à "42". " Si je peux décrocher un emploi avec cette formation, je signe tout de suite" sourit-il.

42, l'école de Xavier Niel, fait réagir les étudiants - photo
42, l'école de Xavier Niel, fait réagir les étudiants - photo
42, l'école de Xavier Niel, fait réagir les étudiants - photo

Maxime est également exalté. Ce jeune homme de 23 ans étudiant en histoire apprécie fortement Xavier Niel, qui pourtant, avait accusé un universitaire de salir son image : "c'est un précurseur, toujours en avance. C'est quand même grâce à lui et Free que les prix en matière de téléphonie mobile ont sensiblement baissés en France." Il apprécie le fait que l'établissement prône une pédagogie différente. "Si j'ai bien compris on peut y rentrer sans diplôme. Bien sûr, il faut un minimum de talent mais enlever cette barrière en aidera plus d'un. C'est certain." Les étudiants semblent néanmoins attendre d'en savoir un peu plus pour définitivement entériner le nouveau-né. Quid de l'équipement et des locaux que Xavier Niel souhaite "entièrement gratuit 24 sur 24, 7 jour sur 7" ? "Des interrogations demeurent mais je pense que nous aurons des informations plus tard" assure Maxime. En attendant, Xavier Niel a réussit une belle opération de communication.