25% des étudiants en école d'ingénieur sont boursiers !

Ecrit par

En 2014-2015, les écoles d'ingénieurs ont accueilli 5% des étudiants de France. Près d'un quart des effectifs de cette filière reçoit une bourse.

En France, 60% des étudiants s'inscrivent à la fac. En 2014-2015, l'enseignement supérieur a accueilli 2,47 millions d'élèves. D'année en année, la tendance se confirme. L'enseignement supérieur accueille toujours plus de jeunes. Parmi eux, les étudiants en école d'ingénieurs représentent une minorité. En 2014-2015, cette filière a accueilli 130 003 élèves, soit 5% des étudiants inscrits dans les établissements de France et de Navarre. Les écoles d'ingénieurs sont réputées élitistes, puisque les étudiants les intègrent sur concours ou sur dossier. Elles sont moins connues du grand public que la fac, ce qui explique que cette école ait été confondue avec l'EI. Pourtant, ces écoles ont accueilli 32 482 élèves boursiers en 2014-2015, soit 24,9% de leurs effectifs. D'après e-orientation, le nombre de boursiers en écoles d'ingénieurs a augmenté de 2,2% en un an.

Ce chiffre ne tient compte que des étudiants français disposant d'une bourse sur critères sociaux. Même divisée par deux à la fac, la bourse au mérite fait encore de la résistance. "En tenant compte des étudiants qui ne peuvent pas prétendre à une bourse sur critères sociaux […], le taux corrigé d’élèves boursiers est, au minimum, de près d’un tiers de l’effectif total des écoles d’ingénieurs (29,6 %). Le nombre de bourses attribuées a augmenté d’une année sur l’autre et le montant des aides versées est également plus important" selon la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI). Les écoles d'ingénieurs sont de plus en plus attractives, et leurs effectifs augmentent. Depuis 25 ans, le nombre d'élèves inscrits dans ces établissements a été multiplié par 2,5. En 2014-2015 selon l'INSEE, les écoles d'ingénieurs ont accueilli 3,1% d'élèves en plus. Formations dynamique, possibilité d'étudier à l'étranger, diplômes recherchés sur le marché du travail.... Logique que les étudiants (y compris boursiers) s'y présentent de plus en plus nombreux. Que penses-tu de ces chiffres ?

Source : e-orientations.com