#1job2boss : Le parcours de Chanèze étudiante grenobloise !

Ecrit par

La lauréate du concours #1job2boss 2014 est une étudiante de 23 ans en école de commerce. Elle a travaillé pendant un mois avec le président Adecco France. meltyCampus a recueilli son témoignage :

Tous les étudiants connaissent l'importance des stages, véritables marche-pieds vers l'emploi pendant leurs études. Dans son engagement pour l'emploi des jeunes, le groupe Adecco France lançait au printemps 2014 le concours #1job2boss destiné aux moins de 26 ans. A la clef, un CDD d'un mois payé 7000 euros en tant qu'assistant(e) exécutif(ve) du président du groupe Alain Dehaze. Ils ont été plus de 500 candidats à déposer leur candidature en ligne. Au terme de six semaines de sélection, le gagnant est une gagnante. Âgée de 23 ans, Chanèze Aoura est une étudiante en école de commerce à Grenoble Ecole de Management. Actuellement en année de césure, elle revient pour meltyCampus sur son expérience unique, qui s'est déroulée entre le 25 août et le 24 septembre 2014. Pour ceux qui voudraient l'imiter, la session 2015 du concours 1job2boss est ouverte jusqu'au 1er mai. Le successeur de Chanèze sera désigné le 8 juin prochain.

#1job2boss : Le parcours de Chanèze étudiante grenobloise !
Comment as-tu entendu parler de #1job2boss ?

C'était un peu par hasard, la veille de la clôture des candidatures. J'ai lu l'annonce qui avait été postée sur Facebook pour promouvoir #1job2boss. J'ai trouvé le résumé très intéressant et j'ai eu envie de tenter ma chance. Bénéficier d'une telle opportunité à mon âge, c'était une proposition de rêve !

Comment s'est passé le concours ?

La sélection a été longue. Au début, j'ai seulement posté une candidature en ligne avec un CV. Pendant la phase de sélection, j'ai passé des tests d'anglais et de logique. J'ai dû rédiger un essai sur les premières mesures que je prendrais si je devenais PDG du groupe. J'ai mis l'accent sur la communication, pour rassurer les collaborateurs et les actionnaires de l'entreprise pendant la phase de transition. Au milieu de tous ces candidats, je ne pensais pas être retenue ! J'étais un peu noyée dans la masse. Quand j'ai été retenue pour la journée d’assessment center parmi 19 personnes, c'est devenu plus réel. Les 5 finalistes ont dû s'exprimer devant un jury de professionnels, c'était très impressionnant.

#1job2boss : Le parcours de Chanèze étudiante grenobloise !
Comment as-tu vécu ton CDD ?

En devenant l'assistant d'Alain Dehaze, j'ai constaté la grande diversité des réunions. J'ai pu observer de près comment les managers prenaient de grandes décisions, passer de l'abstraction à la réalité. Par exemple, j'ai assisté à Rome à la rencontre avec le board international et les investisseurs du Groupe. Je suis entrée en contact avec beaucoup de personnes différentes. Cela m'a permis d'élargir mon carnet d'adresses et de me créer un réseau. C'est très important pour démarrer ! J'ai aussi directement participé à la vie de l'entreprise, par la réalisation d'une analyse de marché pour donner des recommandations et un plan d'action. Devant les médias, j'ai occupé des fonctions de représentation d'Adecco France lors d’événements variés, comme l'Université d’été du Medef ou l’ascension du Tourmalet.

Comment vois-tu la suite de ton parcours ?

Je suis actuellement en année de césure entre ma deuxième et ma troisième année à Grenoble Ecole de Management. Ce CDD a été une excellente occasion d'approcher la fonction de président. En général, les étudiants ne savent pas trop ce qu'il y a derrière l'intitulé de ce poste. C'est important de se dire que tous les dirigeants sont passés par là, ils ont été assistants ou stagiaires eux-aussi ! Je vois l'expérience #1job2boss comme une étape tremplin dans mon parcours. Actuellement, je travaille chez Euro Engineering France, une business unit spécialisée dans le conseil et l’externalisation de services d’ingénierie à la Défense, près de Paris.

As-tu un conseil pour les jeunes qui voudraient tenter l'aventure ?

Je leur dirais d'oser. Le Groupe Adecco a vraiment joué le jeu et j'ai eu beaucoup de feedbacks. Ils ont été attentifs à mes avis et je pense que c'est ma personnalité qui les a intéressés, plus que mon manque d'expérience.