10 signes que tu fais des études de psychologie !

Ecrit par

Chaque filière possède ses caractéristiques. Quand tu étudies la psychologie à la fac, les autres étudiants te repèrent de loin.

Étudier la psychologie demande une certaine finesse d'analyse. Tu dois pouvoir analyser le fonctionnement de l'esprit humain, en tenant compte d'une multitude de critères. Chaque personne possède un mode de réflexion qui lui est propre. Entrer dans son univers mental te fascine. Comme ce prof de psycho, tu peux analyser pendant des heures les tabous des gens. Tu aimes tes études et tant mieux, car elles seront longues et exigeantes. Selon HerCampus, ton esprit d'étudiant en psychologie se reconnaît au premier coup d'œil. 1. Les tests de psycho à deux balles des magazines te font sourire. Ou soupirer, tout dépend de ton humeur. La vulgarisation est un chemin de croix, mais il faut bien éduquer les foules. 2. Tes amis - qui ne font pas psycho - te prennent pour un mentaliste. Ils pensent que tu peux lire dans leur esprit rien qu'en observant leur comportement. Comment dire... laissons-les croire que tu possèdes des super-pouvoirs.

3. Tu te diagnostiques une nouvelle névrose à chaque semestre. Il paraît que les étudiants en médecine ont le même travers. Détends-toi, tu en fais un peu trop. 4. Tu psychanalyses tes proches à chaque dispute. Tu as appris à le faire discrètement (c'est-à-dire en silence) parce que la plupart du temps, ils n'apprécient pas du tout. 5. Tu es un peu la thérapeute de ton groupe de potes. Estime-toi heureux, si tu avais fait des études de cuisinier tes colocs auraient exigé que tu sois de corvée de dîner tous les soirs. 6. Tu consommes une quantité ahurissante de surligneurs. Parce que TOUT te semble important. Tu réfléchis sérieusement à prendre une carte de fidélité à la papeterie du coin. 7. Tu goûtes l'ironie de ton besoin de soutien psychologique avant les partiels. C'est connu, les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés. Tu détestes quand les autres étudiants t'interrogent sur tes plans de carrière après la fac. 8. Tu analyses l'origine de toutes les manies de ta génération. Tu pourrais écrire des dissertations entière sur l'apparition et la propagation de la mode du selfie. 9. Tu doutes de la réalité de beaucoup de choses. À force de disséquer les comportements humains, plus rien ne te semble naturel ni aller de soi. 10. Quand tu as fini de douter de toi, tu te sens fier. Parce que tu fais les meilleures études du monde. Étudies-tu la psychologie à la fac ?

Source : HerCampus