10 pays dangereux où aucun étudiant ne veut partir en vacances !

Ecrit par

Il y a des lieux à travers le monde où tu ne passeras pas des vacances paisibles. Ces endroits sont dangereux et un étudiant réfléchi ne songerait pas à aller y étudier. Avant de partir à l'étranger, meltyCampus te fait un top 10 des pays les plus risqués !

Après avoir dévoilé des choses originales mais importantes à savoir sur les Pays-Bas, meltyCampus te propose de jeter un œil aux lieux où tu ne devrais pas te rendre. Que ce soit pour passer un week-end culturel entre amis, pour une virée familiale pendant les vacances, ou pour étudier dans un autre pays, les endroits dont nous allons te parler ne sont pas faits pour toi. En vérité, ces pays sont dangereux pour n'importe quel touriste préparé ou non, car même les populations de ces territoires ne se sentent pas en sécurité. Nous ne citerons pas des états comme l'Irak, la Corée du Nord, la Syrie ou la Russie, car tu sais déjà ce qui s'y passe. Nous parlerons des contrées qui font rêver n'importe lequel des aventuriers, mais où aucun étudiant réfléchi ne songerait à y passer plus d'une semaine. Avant de choisir la région où tu veux partir à l'étranger, voici une liste des 10 pays les plus dangereux du monde, que nous te déconseillons fortement !

10. le jardin empoisonné en angleterre
10 pays dangereux où aucun étudiant ne veut partir en vacances !

Inspiré par le jardin botanique italien de la ville de Padoue, premier lieu créé pour faire pousser des plantes médicinales et toxiques dans les années 1500, le Alnwick Garden est un jardin entièrement consacré aux plantes qui peuvent tuer. Il possède la licence "Home Office", lui permettant de cultiver des plantes très particulières, comme le cannabis et le ceuca, cette plante dont on extrait la cocaïne. Ces dernières se trouvent derrière les barreaux de géantes cages, pour des raisons évidentes. Ce jardin est à l'initiative de Jane Percy, la duchesse de Northumberland, qui a décidé de donner aux jardins du château d'Alnwick quelque chose de spécial. Désormais connu comme "le jardin empoisonné", il est plein d'avertissements et de plantes qui tueront n'importe quel intrus. Même si les visiteurs sont à une distance suffisante des plantes, ne pouvant ni sentir ni toucher, certains ont perdu connaissance à causes des nuées toxiques rejetées dans l'air. Alors que beaucoup pourraient être ennuyés par un voyage scolaire dans des jardins classiques, la duchesse voyait son jardin de poison comme un excellent moyen d'amener les enfants intrigués par les plantes et leurs propriétés...

9. la République du Honduras
biology animated GIF

La déforestation est un problème mondial, mais certains pays sont encore pires que d'autres, et le Honduras pourrait bien être le pire de tous. Selon le rapport d'évaluation des ressources forestières mondiales, le pays d’Amérique centrale a perdu le quatrième plus haut pourcentage de ses forêts entre 1995 et 2005, derrière les Comores, le Burundi et le Togo. Cependant, la superficie forestière totale dégagée au Honduras éclipse les pertes des trois autres pays. Malgré sa taille relativement petite, la République du Honduras a perdu presque toute sa forêt. On estime que 70% de la population hondurienne vit dans une extrême pauvreté, et le bois est souvent leur seule source de combustible pour la cuisine. La déforestation à grande échelle a quadruplé au Honduras entre 2007 et 2011, de même que le trafic de drogues. Le défrichement des forêts pour l'agriculture fournit un moyen facile pour les trafiquants de blanchir leurs profits, et ils ont généralement la force d'ignorer les groupes de conservation et les groupes autochtones.

8. la porte de l'enfer au turkménistan
10 pays dangereux où aucun étudiant ne veut partir en vacances !

En 1971, lors d'un forage à Darvaza au Turkménistan (pays d’Asie centrale, proche du Kazakhstan et de l’Ouzbékistan), des géologues trouvent par hasard une caverne souterraine remplie de gaz naturel. Le sol sous l'appareil de forage s'est effondré, laissant un grand trou d'un diamètre d'environ 50 à 100 mètres. Pour éviter une décharge de gaz toxique, les scientifiques ont décidé de mettre le feu au trou. Les géologues ont espéré que le feu s’éteigne en quelques jours, mais il a continué de brûler. Les habitants locaux ont nommé cette caverne "La porte de l'enfer". Le feu peut être attirant et réconfortant, mais face à ce trou géant, tu ne veux pas te retrouver !

7. l'île serpent au brésil
city animated GIF

Pour les étudiants qui veulent voyager au Brésil, la question n'est pas de savoir si tu vas être victime d'une agression, mais quand ! Comme nous l'avons constaté lors de la Coupe du Monde 2014, la misère quotidienne côtoie la richesse incroyable d'un pays qui surfe sur une vague de croissance économique. Mais avec la prospérité, le taux de criminalité a également grimpé en flèche. De Rio de Janeiro à Sao Paolo, de nombreuses victimes sont laissées saines et sauves, après avoir été menacées par un tesson de bouteille pour une montre ou un bracelet. Les "quicknappings" ont augmenté dans les grandes villes, cela implique d'être enlevé et emmené à un guichet automatique pour retirer et payer ta rançon. Si tu ne peux pas payer, grâce à la technologie mobile, ta famille le fera en seulement un coup de fil. Avec la criminalité de rue, les groupes criminels organisés mènent des guerres interminables contre la police et les institutions publiques incapables d'être corrompues.

yellow animated GIF

Mais si tu penses pouvoir éviter le danger en évitant les zones touristiques à risques, tu peux te rendre sur l'île de Queimada Grande au large de la côte brésilienne, où aucun homme n'a voulu y développer son activité... Les chercheurs estiment que sur l'île vivent entre un et cinq serpents par mètre carré ! Ce chiffre pourrait ne pas être si terrible si les serpents étaient, disons, petits et non-venimeux. Cependant, les serpents de Queimada Grande, sont principalement une espèce de vipère très dangereuse, le Jararaca-ilhoa. C'est un serpent très particulier car il est hermaphrodite ; il se comporte soit comme mâle, soit comme femelle. Il monte bien aux arbres et possède un venin cinq fois plus puissant que les autres serpents du genre vipère. On compte environ cinq mille individus sur l'île. Ils n'ont pas de concurrents ni de prédateurs et règnent donc en maîtres dans leur biotope. Cet endroit est si dangereux qu'un permis est nécessaire pour le visiter. Et si tu veux rester près de la mer et loin des méchants trafiquants, saches que la plage Praia de Boa Viagem a longtemps été un des lieux de destination de choix pour les touristes du monde entier. Cependant, entre 1992 et 2012, il y a eu 56 attaques de requins sur la plage. Ce n'est rien par rapport aux plages australiennes, mais presque tous les incidents qui ont eu lieu au Brésil se sont finis tragiquement. Toujours envie de partir au Brésil ?

6. les plages d'acapulco au mexique
10 pays dangereux où aucun étudiant ne veut partir en vacances !

Acapulco est un nom qui est synonyme de relaxation et de vacances luxueuses pour les américains qui peuvent s'y rendre facilement. Plages, beau temps et touristes logés dans des blocs urbains tout propres, contrastent avec la pauvreté du reste du pays. Dans cette ville, le taux de criminalité est près de 30 fois supérieur à la moyenne américaine. En 2013, le taux d'assassinat est très élevé, et même si la ville insiste sur le fait que ces meurtres sont surtout liés au trafic de drogue, les 200 assassinats entre Janvier et Février 2013 ne permettent pas de rassurer les locaux. Et des histoires glauques et sordides sur le paradis mexicain, il y en a beaucoup, y compris le viol de six femmes en vacances l'été 2013. Suite à cet incident, le maire d'Acapulco a déclaré que "ce qui s'y passe, arrive partout dans le monde", ce qui est une déclaration assez froide au sujet du reste du monde. En octobre, même les forces de police ont blessé des civils, tuant 28 étudiants. L'état américain recommande ainsi que si tu veux aller à Acapulco, tu dois rester dans les zones touristiques spécialement indiquées, tu dois toujours suivre la carte, et t'assurer que tu as suffisamment de carburant pour passer d'un endroit à l'autre si tu n'as pas le choix (mais le préférable serait de prendre l'avion pour traverser le pays). Attention aussi à ne pas quitter l'hôtel lorsque le soleil se couche...

5. Le Bangladesh
funny animated GIF

Chaque année, au moins 600.000 à 800.000 personnes sont victimes de trafic d'humains à l'internationale et certains rapports estiment que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Les victimes sont contraintes à la servitude pour dettes, et plus de la moitié dit avoir été victime de la traite à des fins d'exploitation sexuelle. Malgré les meilleurs efforts de l'application globale de la loi, le commerce augmente de plus en plus. La situation serait pire au Bangladesh, où l'on estime que 50.000 femmes et enfants sont emmenés à l'étranger chaque année. Les hommes seraient environ 10.000 à être exporter pour travailler en Inde ou au Moyen-Orient. On ne sait pas combien de personnes ont été contraintes à la servitude au Bangladesh, mais les trafiquants ciblent des jeunes femmes vulnérables avec la promesse d'une vie meilleure à l'étranger. Bien que la situation se soit améliorée, l'application de la loi a été longue et difficile. Entre 1999 et 2004, 53 trafiquants ont été jugés par des tribunaux du Bangladesh. Seulement 21 ont été reconnus coupables.

4. les îles izu au japon
10 pays dangereux où aucun étudiant ne veut partir en vacances !

Les îles Izu sont un groupe d'îles volcaniques, qui forment administrativement deux villes et six villages. Le plus important est Izu, généralement appelé Shima. En raison de leur nature volcanique, les îles sentent l'odeur du soufre (très semblable à l'odeur de 1000 pets). Les résidents ont été évacués des îles en 1953 et en 2000 à cause de l'activité volcanique et des niveaux dangereusement élevés de gaz. Les habitants y sont retournées en 2005, mais sont maintenant obligés de porter des masques à gaz avec eux tout le temps, au cas où le gaz monterait subitement. Et si tu n'es pas convaincu par le danger de ces îles japonaises, sache que le Japon continue de chasser les baleines et les dauphins à l'échelle industrielle, insistant que ​​sa flotte est engagée dans la "recherche scientifique", pour contourner les restrictions internationales sur la chasse à la baleine. Et les choses ne sont pas idéales sur terre non plus pour les animaux. Une loi de 1973 stipule que si un propriétaire ne veut pas adopter un chien ou un chat errant, il doit "s'en occuper correctement". Malheureusement, cela est habituellement effectué avec du gaz, ce qui peut souvent prendre 30 minutes à tuer atrocement l'animal. Étonnamment, la plupart des japonais ont changé d'avis et décider de prendre soin des animaux. En 2002, le taux d'animaux morts a baissé de près de 400 animaux par an. Et en 2009, il y aurait eu seulement 7 cas.

3. Les cannibales de Papouasie-Nouvelle-Guinée
loop animated GIF

Le cannibalisme a été rare depuis la préhistoire, et éteint comme une pratique culturelle depuis le 19ème siècle. A l'exception notable de l'île de Nouvelle-Guinée, foyer de forêts sauvages, d'animaux inconnus, et de tribus isolées, coupées du reste du monde. Certains de ces groupes sont soupçonnés de pratiquer encore le cannibalisme rituel. Les Korowai, par exemple, mangeraient la chair des sorcières reconnues coupables, alors qu'elles sont tout simplement malades. La pratique est censée avoir disparu de nombreux groupes Korowai, mais persiste probablement dans certaines communautés isolées. Mais cette version moins violente de cannibalisme a été responsable d'une épidémie dévastatrice dans les années 1950, une maladie neurodégénérative se propageant en mangeant des cerveaux humains infectés, connue sous le nom kuru et qui a tué près de 1000 membres de la tribu.

time animated GIF

Sur la même île, si tu ne rencontres pas des cannibales, n'empruntes pas le sentier Kokoda. Long de 100 kilomètres sur un territoire traître, humide et chaud, le sentier est aussi infesté de sangsues et de moustiques pouvant transmettre la malaria. On y marche pendant 6 jours et 10 heures, forcément accompagné d'un guide, qui ne te protégera pas en cas d'attaque indigène... Ses forêts tropicales logent des animaux exotiques, des jungles, de l'eau potable, et les villages de ces peuples indigènes qui ont vécu de la terre depuis des générations. C'est aussi le lieu de nombreuses batailles de la Seconde Guerre mondiale, où se sont battus australiens et japonais. Chaque année, des milliers de visiteurs font le voyage, malgré la menace pour leurs pieds et leur vie, et certains ne reviennent pas.

2. Le vortex de déchets de l'océan pacifique
10 pays dangereux où aucun étudiant ne veut partir en vacances !

Ce vortex de l'Océan Pacifique est un tourbillon de déchets marins. Le centre du "Grand vortex du Pacifique nord" est situé dans une latitude entre la cellule de Ferrel et la cellule de Hadley. Il s'agit d'une zone relativement calme de l'océan Pacifique, vers laquelle le mouvement de rotation du vortex amène les déchets flottants. Ces déchets s'accumulent en bancs. Jusqu'à récemment, ces débris de nature organique subissaient une biodégradation. Les activités humaines y amènent désormais des débris en matières non biodégradables, comme des polymères et des débris de bateaux. Les matières plastiques y sont photodégradées en pièces et particules de plus en plus petites, mais les molécules individuelles ne sont que très lentement métabolisées par les êtres vivants. La photodégradation des plastiques conduit à la production de déchets polluants, nocifs au milieu marin.

garbage animated GIF

La plupart des estimations actuelles indiquent qu'il est plus grand que l'État américain du Texas, et d'autres estimations affirment qu'il est plus grand que la zone continentale des États-Unis, mais la taille exacte n'est pas connue avec certitude. Ce patch n'est pas facilement visible car il est composé de très petits morceaux, presque invisibles à l'œil nu, et la plupart de son contenu est suspendu sous la surface de l'océan. Certes, ce n'est pas un endroit très dangereux, mais il est certain qu'un étudiant un minimum sensible à l'écologie ne voudrait pas s'y rendre. A l'exception de cet étudiant, qui espère sauver le monde en nettoyant les océans.

1. partout aux états-unis
movie animated GIF

Pour le voyageur moyen, les Etats-Unis sont assez sûrs, et pourtant, les chiffres disent le contraire. Il y a plus de 200 millions d'armes aux Etats-Unis et plus de 50 meurtres par jour, soit 10 fois le taux de l'Allemagne. Près de 5.000 personnes meurent chaque année dans des accidents de camions, environ 6.000 piétons meurent dans les rues et 31.000 personnes mettent fin à leurs jours. Parmi les citoyens américains, on compte le plus grand nombre de criminels qui purgent une peine dans les prisons à l'étranger. Le gouvernement dépense quant à lui une somme exorbitante de 600.000.000.000$ par an pour la défense, afin de contenir la poignée de pays qui lui sont hostiles. Mais comme le pays est vaste, le danger se trouve également dans les espaces naturels. Au total, environ 60 personnes sont mortes sur le Half Dome de la Vallée de Yosemite. Cependant, les chutes et les noyades ne sont pas les seuls dangers pour les randonneurs, puisque certains ont été frappés par la foudre alors qu'il tentait de faire l'ascension de la montagne.

black and white animated GIF

Sur le fleuve Colorado, il y a également de nombreux accidents, des blessures et des décès. En 2014, une partie du problème est due à une augmentation de la neige de fusion en haut des montagnes du Colorado. Les fortes pluies peuvent potentiellement ajouter un problème, mais l'énorme augmentation de la fonte des neiges a poussé les autorités à émettre des avis de hautes eaux sur certaines zones de la rivière. En 2007, 12 personnes sont mortes et 176 ont été gravement blessées. Au cours des sept premiers mois de 2014, 15 décès sont survenus sur les voies navigables, égalant le record de 2009.