14600jeunes en ligne
NewswatFashionStyleBuzz
FoodCampusXtremdiscoveryfan2MCMJunevirginradioneonmag
CommunautéConcours


Promise d'Ally Condie, la lecture de Jade

Une société hiérarchisée, organisée, où tout le pouvoir est détenu par une minorité. Un schéma romancier classique, mais toujours passionnant. Bienvenue dans Le Meilleur des Mondes, version ados...

« Promise » ouvre la trilogie d’Allyson CondieAlly Condie de son nom d’auteur. Une trilogie toute simple dans la lignée d’Hungers Games. Promise est une contre-utopie, c’est-à-dire un récit fictionnel qui présente la pire société possible, celle d’une minorité qui lutte pour garder le pouvoir et empêcher ses membres d’atteindre le bonheur. Dans ce livre, pas de surprise : on retrouve le monde hiérarchisé de Katniss dans les Hungers Games, l’avènement des machines du Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley et le triangle amoureux Jacob-Bella-Edward de Twilight. Peu de risques d'échouer avec un schéma pareil. Facile aussi de faire dans la copie, sans rien apporter de nouveau. Pourtant, Ally Condie réussit son pari. Ce livre à destination des (très !) jeunes, peut parfois décevoir dans sa logique et dans ses réparties. Pourtant, l’histoire reste captivante, et révélatrice…

Cassia a 17 ans. Elle vit dans une société où tout est prévu, organisé. Le hasard et la spontanéité n’ont plus leur place, après le réchauffement climatique qui a bouleversé la Terre. L’amour encore moins. La date de naissance et de mort, le travail que l’on occupera, avec qui on se mariera…tout est programmé par les mystérieux Officiels, qui dirigent la société d’une main de fer. Cassia et Xander sont meilleurs amis depuis la naissance. Rien ne les dérange jusqu’au jour du Banquet de Couplage, moment rituel où la fiancée découvre son futur époux. Sans surprise, c’est Xander qui est choisi pour Cassia. Mais pendant quelques secondes, c’est un autre visage qui apparaît Celui de Ky, un jeune homme issu d’une classe inférieure qui ne peut se marier. Simple erreur dit-on à Cassia. Mais peu à peu, la jeune fille se révolte. Sa vision si lisse de sa société se fissure. Le début de la rébellion est proche.

Un scénario peu original donc et même parfois décevant : manque de caractère de certains personnages et des passages un peu lents où un peu d’action serait la bienvenue ! Toutefois, nous ne sommes que dans le tome 1, et le lecteur est avant tout appelé à découvrir l'univers dans lequel évolue les héros. Mais l’important n’est pas là. Comment expliquer le succès de la contre-utopie ces dernières années ? Hungers Games, Le Meilleur des Mondes, des récits de sciences fictions de plus en plus proches de la réalité… Simple phénomène de mode ou les auteurs cherchent-ils vraiment à rendre compte d’un futur qui fait peur ? Certes, Aldous Huxley et son best-seller sont plus crédibles qu’ Ally Condie et sa littérature pour la jeunesse. Pourtant, le message délivré est le même : il met en garde contre un futur extrême, régi par la science et les technologies au détriment de toutes les valeurs humaines.

Alors pourquoi lire un livre pour enfant ? Justement parce qu’il est conçu pour la jeunesse, et que lire Ally Condie est bien moins fatiguant et plus clair que du Aldous Huxley ! Et les débats qui agitent le monde étudiant ne sont pas tout à faits étrangers au sujet : à quoi bon continuer de se plier à la rigidité des parcours universitaires si c’est pour se retrouver au chômage par la suite ? De plus en plus d’étudiants rompent avec ce système et partent un an ou deux à l’étranger, en road-trip solitaire ou à l’aventure. Le monde des années 60, libre et anticonformiste que Kerouac décrivait dans Sur la route serait-il sur le point de revenir ? Ou alors doit-on se préparer à rentrer dans le Meilleur des Mondes ?

Twitter

Plus d'actu sur Les lectures de Jade

Encore plus d'actu sur Les lectures de JadeLa couleur des sentiments, un classique revisité

0 commentaire
  • Il n'y a pour le moment aucun commentaire, n'hésite pas à donner ton avis en postant le premier com !