La galaxie melty
81009 jeunes en ligne

Portraits d'étudiants : Cet étudiant est devenu chef d'entreprise pendant sa licence !

Etudiant et autoentrepreneur, pourquoi pas ?
Ecrit par

Créer sa propre entreprise pendant ses études, voilà un pari audacieux. Cyril Dejjonghe l'a relevé haut la main pendant sa licence.

Il vient juste d'obtenir sa licence de gestion et de marketing à l’Université de Bretagne-Sud à Vannes. Cyril Dejjonghe (22 ans) ne connaît pas l'angoisse de l'entretien d'embauche. Et pour cause, le jeune homme a créé son entreprise pendant ses études, grâce au statut étudiant auto-entrepreneur, créé en 2014 par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. L'étudiant a raconté son parcours à Ouest-France pour créer son agence de communication et de photographie. "Pendant un an, j’ai mené de front deux cursus : l’un dédié à la création d’entreprise à l’IGR à Rennes et ma licence sur le campus de Tohannic" explique le jeune homme. Son secret, du travail, du travail et encore du travail. Avec le rythme de Cyril, le surmenage aurait sa place dans les 10 signes que tu fais des études de communication. "Le lundi, le mardi, le mercredi, j’étais à Rennes et le jeudi, le vendredi à Vannes. Avec des profs plus ou moins compréhensifs. C’est dur de s’entendre dire alors que l’on bosse beaucoup : "Comment voulez-vous avoir des bonnes notes si vous n’êtes pas présents ?" Mais dans l’ensemble, ça s’est bien passé" se souvient l'étudiant.

étudiant, campus, université, fac, Cyril Dejonghe, autoentrepreneur, entreprise, boîte, communication
Cyril Dejonghe a créé sa propre entreprise pendant ses études !

Impossible de réussir sans avoir la tête sur les épaules. Pour gérer ce passage délicat, Cyril n'était pas seul. Le jeune homme a bénéficié d'un accompagnement personnalisé proposé par Pépite Bretagne, le Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat. Cet encadrement lui a été très précieux. "Avoir les regards extérieurs d’enseignants et de professionnels costauds dans leur domaine qui vous guident, c’est une aide inestimable pour avancer" explique-t-il. Le jeune homme regrette que son exemple ne soit pas plus suivi. Vos réalisations sont toujours vos meilleurs atouts en entretien. "A notre âge, on n’a pas encore de charges de famille. Si on rate notre projet, on ne rate pas notre vie. Et même si on se loupe, c’est une expérience qu’un recruteur repérera toujours sur votre CV. Ce n’est que du bonus !" conclut Cyril. Êtes-vous tenté par le statut d'étudiant autoentrepreneur ?

Source : Ouest-France - Crédit : http://www.ouest-france.fr/, biftech.fr
Les sites du réseau meltygroup

























© 2016 meltygroupQui sommes-nousNous contacterNous suivreAnnoncerConditions d'utilisationInfos légales