La galaxie melty
71928 jeunes en ligne

L'étude WTF du jour : Les étudiantes sont plus déprimées que les étudiants !

Les étudiantes plus déprimées que les mecs !
Ecrit par

Tout le monde n'est pas égal face au mal-être. À l’université, les filles sont plus déprimées que les garçons.

Ne croyez pas l'image d'Épinal, la vie étudiante n'a rien d'un long fleuve tranquille. 70% de la population estudiantine a connu "une période de symptômes dépressifs dans l'année précédente". Par ailleurs, les étudiantes à la fac sont plus moroses que les mecs. Une étude menée sur 10 000 étudiants par l'université de Bordeaux vient de le confirmer. "Quel que soit le marqueur de mal-être psychique, les filles sont beaucoup plus exposées que les garçons" a déclaré la fac. Les filles à l'université sont plus dépressives que les mecs. Elles consomment donc plus de médicaments. 13% des étudiantes ont été diagnostiquées dépressives, contre 9% chez les garçons. 23% des filles ont pris un médicament contre le stress ou l'anxiété dans les trois derniers mois, contre 10% des garçons. Une bonne raison pour réviser ces 7 trucs à savoir sur le stress à la fac. Par ailleurs, les demoiselles (12%) sont plus accros que ces messieurs (8%) aux somnifères.

D'où provient ce mal-être qui leur gâche la vie ? Les causes peuvent être multiples. Les chercheurs pensent en priorité à la pression sociale, plus intense sur les jeunes femmes actives. L'injonction à demeurer parfaite en toute circonstances inclut leur apparence, leurs performances académiques/professionnelles et leur vie domestique. De quoi faire parfois des crises d'agoraphobie. La discrimination sexuelle pourrait aussi jouer un rôle. À âge égal, niveau de diplôme et situation familiale équivalents, les femmes qui gagnaient moins que les hommes ont 2,5 fois plus de chances de connaître une dépression que les hommes. "La sélection sociale qui touche les femmes dans certains métiers en leur octroyant des salaires inférieurs aux hommes et en encourageant les inégalités dans la répartition des tâches ménagères a des conséquences matérielles et psychosociales" explique l'un des auteurs de l’étude Que penses-tu de cette étude ?

Source : i-share.fr - Crédit : meltycampus.fr
Les sites du réseau meltygroup

























© 2016 meltygroupQui sommes-nousNous contacterNous suivreAnnoncerConditions d'utilisationInfos légales