Insolite : L'antisémitisme augmente sur les campus américains

Ecrit par

Selon une étude réalisée auprès des étudiants juifs américains, les accidents antisémites augmenteraient sur les campus. L'étude recommande une vigilance accrue. L'analyse de meltyCampus :

A la longue, nous finirons par croire que les universités américaines sont de vrais coupe-gorges. Une étude aux conclusions insolites a été réalisée par l'Association des étudiants juifs américains entre septembre 2013 et mars 2014, selon Haaretz. Par le biais d'un questionnaire en ligne, les étudiants devaient indiquer s'ils avaient été témoins d'incidents qui pourraient être qualifiés d'antisémites. Chiffre inquiétant, 54 % des personnes interrogées ont affirmé avoir été victimes ou témoins de ce type de discriminations. L'étude a répertorié 1 157 cas sur 55 campus différents. L'un des auteurs de l'étude remarque pourtant que seulement 8% des étudiants se reconnaissent comme orthodoxes, ce qui rend leur identité religieuse facilement identifiable. "L'antisémitisme est un problème national" souligne le rapport. Chez meltyCampus, nous ne sommes pas vraiment surpris par cette affirmation. Une précédente étude montrait déjà que les universités américaines seraient pleines d'individus aux préjugés racistes et sexistes.

Les conclusions de l’enquête réclament une prise de conscience de la part des autorités universitaires. "Ils demeurent dans un certain déni de ce problème", explique Kenneth L. Marcus, président du Louis D. Brandeis Center for Human Rights Under Law. L'étude indique que 29 % des personnes interrogées ont été témoins d’un antisémitisme visant un élève en particulier. Pour continuer dans la joie et la bonne humeur, 10 % évoquent un événement dans un club ou un groupe du campus et 6 % témoignent d’actes survenus en classe. D'après 4 % des sondés, l’union des étudiants serait responsable quand 3 % d’entre eux désignent l’administration de leur fac. De notre point de vue, il en ressort que presque un tiers de ces accidents relève du harcèlement scolaire. S'en prendre à quelqu'un en raison de ses origines ou de ses opinions religieuses est non seulement lâche et scandaleux, mais surtout parfaitement illégal. Après le documentaire sur les viols à la fac, nous nous demandons s'il est très prudent de partir étudier aux Etats-Unis.

Source : http://www.haaretz.com/jewish-world/jewish-world-news/1.644105