Études de médecine : 29 000 euros à rembourser par un étudiant

Alors que les déserts médicaux en France restent nombreux, le système de bourses supposé favoriser une meilleure répartition des médecins peine à conviancre. meltyCampus vous en dit plus.

Lutter contre les déserts médicaux, ces zones (souvent rurales) dans lesquelles la population se trouve confrontée au manque de médecins et de structures, n’est pas toujours chose facile. Certains départements croyaient trouver la solution en offrant aux jeunes diplômés choisissant de s’installer chez eux des bourses parfois conséquentes. C’est ce qu’a accepté un jeune interne de Poitiers qui le regrette peut-être aujourd’hui. Etudiant à la fac de médecine il avait promis de s’installer, une fois ses études terminées, dans la région afin de palier à la pénurie de médecins qu’on y déplore. En échange de cet engagement il a reçu une bourse de 29 000 euros. Une coquette somme supposée appuyer sa motivation et lui permettre de s’installer dans les meilleures conditions. De quoi faire rêver bien des étudiants d’autres filières. Le hic c’est que fidèle à l’adage selon lequel seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, notre jeune étudiant a récemment annoncé qu’il ne souhaitait plus s’installer en Charente.

Face à ce volte-face, le conseil général de Charente a fait savoir qu’il attendait que l’intégralité de la somme lui soit remboursée. Jean-Michel Bolvin, conseiller général UMP de la Charente explique à laCharentelibre.fr "Il faut supprimer [ce système]. Ce n'est pas une bourse qui va inciter les étudiants à venir dans nos campagnes. Le précédent gouvernement n'a pas eu le courage de prendre des mesures drastiques pour lutter contre les déserts médicaux. J'espère que le vôtre aura ce courage.". Un débat loin d’être clos donc.