Le Canada fait rêver les jeunes français !

Les étudiants français, inexorablement attirés par le Canada ? Après l'Australie, le Canada se place en tête des destinations étudiantes. Le sésame à décrocher ? Le Permis Vacances Travail, qui fait rêver les jeunes.

Encore une fois, la France est délaissée. Manque d'opportunités pour les jeunes, CDD, emploi "alimentaire"… les critiques de la lettre ouverte adressée à François Hollande sont récurrentes et les étudiants en ont assez ! Et cette fois, c'est au Canada qu'ils ont décidé d'aller chercher fortune. Ils sont de plus en plus nombreux à braver les températures polaires du Canada et à s'y installer. Car au pays des caribous, le diplôme n'est pas indispensable à la réussite. C'est sur ce point qu'insiste Eric de Feydeau, directeur de la Banque Nationale du Canada pour l'Europe et le Moyen-Orient et membre du Cercle des dirigeants d'entreprises franco-québécois, pour le Monde.fr : : " C'est un contexte de travail anglo-saxon, où les perspectives de carrière dépendent plus des résultats obtenus au travail, que du diplôme. En France, au contraire, le diplôme détermine - et limite - l'avenir professionnel. En arrivant au Québec, les jeunes évoluent dans un cadre professionnel plus souple. On leur fera davantage confiance, on leur confiera des responsabilités."

Mais attention, pas question d'arriver au Canada les mains dans les poches. Pour travailler, il est nécessaire d'obtenir un permis de travail… ou un PVT ! La différence entre ces deux visas ? Alors que le permis de travail n'est délivré que si le demandeur est capable de justifier un employeur potentiel au Canada, le PVT permet aux 18-35 ans de partir un an chercher un travail, sans avoir au préalable un employeur. Depuis deux ans, les demandes de PV T n'ont cessé d'augmenter. Et en 2012, les 7000 PVT disponibles se sont arrachés en moins de trois jours. D'autres pièces justificatives sont aussi demandées en un laps de temps très court. Mieux vaut donc s'y prendre à l'avance. Mais qu'importe, le Canada fait rêver. Avec seulement 7 % de chômage, contre plus de 10% en France, le monde de l'emploi canadien rassure les jeunes. Attention cependant : de même qu'en France, certains secteurs sont plus demandeurs d'emploi que d'autres. Et pour l'instant au Canada, les secteurs qui embauchent sont l'hôtellerie, la restauration et le bâtiment…