Angleterre : Une étudiante transgenre bouleverse le dress code de Cambridge

Ecrit par

Comment intégrer au mieux les étudiants transgenres à la fac ? Une étudiante a trouvé la solution en s’attaquant aux vêtements.

Depuis quelques années, les universités se mobilisent pour apporter leur soutien aux étudiants transgenres et meltyCampus tente à chaque fois de vous donner les dernières actualités. L’heure n’est plus à la stigmatisation et les facs multiplient leurs actions pour que leurs étudiants se sentent bien sur le campus. Alors qu’aux Etats-unis, une université supprime les mots “madame” et “monsieur”, au Canada, on opte pour des toilettes neutres. Ces nouvelles règles semblent être insignifiantes, eh pourtant, pour les étudiants transgenres, il s’agit d’une véritable ouverture d’esprit. Certains profs comme étudiants critiquent une perte des traditions et des “véritables valeurs”, mais les membres de la communauté étudiante restent nombreux à vouloir voir les choses changer. Cette fois-ci, on s’attaque aux codes vestimentaires et c’est Charlie Nothrop, une doctorante transgenre en lettres de 25 ans à l’université de Cambridge qui a lancé le mouvement. Pour elle, il était important que les étudiants puissent s’habiller comme ils veulent, d’autant plus lors de grandes cérémonies officielles.

La règle d’origine semblait pourtant simple : les femmes en jupe ou robe, tandis que les hommes devaient porter la veste et la cravate. Que faire des étudiants transgenres ? Charlie a réussi à éveiller l’attention des étudiants comme du comité qui a décidé d’assouplir sa règle pour laisser les étudiants transgenres porter des jupes ou des pantalons selon leur choix. Heureuse, l’étudiante a affirmé au Telegraph qu’elle était “sur un petit nuage, c’est absolument merveilleux que cette règle ait été adoptée. Il n’y a pas eu tant de résistances que ça [...] tout le monde a apporté son aide”. Le combat n’est en réalité qu’une petite victoire car le collège Sainte-Catherine est le seul parmi une multitude à avoir assoupli sa règle à l’université de Cambridge. Depuis que Bruce Jenner a décidé de changer de sexe, les médias n‘hésitent plus à relater tous les exploits en terme de combat LGBT.

Source : Telegraph